Maligne

Aujourd’hui, je fais ma maligne! Vous l’avez déjà sans doute croisé sur la blogosphère. C’est encore un patron de Marie. Autant vous le dire tout de suite, je suis fan de cette créatrice. Ses patrons sont toujours bien expliqués, tombent justes et permettent donc d’avoir de jolies réalisations.

Alors la maligne, parlons-en. J’avais complètement craqué dessus quand le patron était sorti. Tout me plaisait : cette effet loose, un côté décontracté mais très féminin, et surtout les fronces au niveau des épaules! Et puis, j’ai vu les premières réalisations et je me suis posée de plus en plus de questions sur l’ampleur du modèle. Finalement, j’ai décidé d’essayer. Je me suis dit qu’avec mes petites rondeurs, ça devait passer. En effet, le patron est en taille unique et la plupart des coutures que j’avais vu était portée par des demoiselles plutôt menues. Pour couper la poire en deux, j’ai fait le modèle sans marge de couture dans un voile de coton bleu marine. Les épaules sont soulignées par un passepoil blanc.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Petit zoom sur les épaules et aussi sur les emmanchures où je me suis fait un petit plaisir en posant un biais de liberty Adelajda bleu (mmh, je l’aime celui-là!).

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

J’aime beaucoup les fronces au niveau des épaules. Toutefois, je comprends pourquoi autant de couturières ont réduit la largeur de leur maligne. Etant plutôt ronde, ce problème n’est pas frappant pas sur moi. Pourtant, je ne suis pas habituée à porter des modèles aussi larges. J’aime bien le rendu de cette chemise mais je pense que pour une prochaine fois, je réduirais un peu la largeur également. Cette maligne reste très agréable à porter quand il fait chaud. Elle ne colle pas au corps et laisse facilement passer les petits courants d’air rafraichissants 😉

Patron : Aime comme Maligne – Aime comme Marie

Fournitures : voile de coton bleu marine – Toto (1,4 m), passepoil blanc (1 m), biais liberty Adelajda bleu (1 m), 5 boutons bleu marine

Bon week-end à tous!

 
Laissez un petit mot, ça fait toujours plaisir. Je vous répondrai dans les commentaires.
Publié dans Chemise, Couture | Tagué , | Laisser un commentaire

Robe Mi-temps Glenjade

Nous sommes en juillet et il paraît que c’est l’été. Malgré la météo très morose et humide de ces derniers jours, je couds ma garde-robe d’été, et toc! Bah oui, le soleil va bien finir par repointer le bout de son nez! Et qui dit été, dit robe légère bien sûr!

J’ai jeté mon dévolu sur la robe Mi-temps de la talentueuse Marie. Cette robe est simple mais reste très féminine (tout ce que j’aime!) grâce à des petits détails: un joli décolleté (mais pas trop, sinon oh shocking!), des pinces de poitrine pour souligner nos formes et un pli dans le dos pour ajuster la robe.

Et pour mettre en valeur le joli patron de Marie, quoi de mieux que ce joli Liberty Glenjade prune.

Pour les débutantes, la difficulté principale réside dans la patte de boutonnage. Mais grâce aux explications limpides de Marie, je suis sûre que tout le monde peut y arriver.

Je recommande vraiment ce modèle. Cette robe tombe très bien et est très agréable à porter.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Et pour finir, une petite photo pétage de plomb en attendant que le soleil arrive!
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Patron : Aime comme Mi-temps – Aime comme Marie

Fournitures : Liberty Glenjade prune (1,5 m), biais noir (1 m), 3 boutons noirs, élastique (0,7m)

Bonne fête nationale et belle journée à tous!

 
Laissez un petit mot, ça fait toujours plaisir. Je vous répondrai dans les commentaires.
Publié dans Couture, Robe | Tagué , , | 2 commentaires